LA PRESSE REGIONALE RELAIE LE COMBAT DE MME LEBOUCHER POUR ETRE INDEMNISEE DE LA MYOFASCIITE A MACROPHAGES DONT ELLE SOUFFRE

Le cabinet, par la voie de l’un de ses associés François JEGU, a plaidé devant le Tribunal Administratif de Caen le 8 juin dernier au soutien des intérêts de Patricia LEBOUCHER, laquelle souffre d’une myofasciite à macrophages en relation avec une vaccination obligatoire.

L’action fondée sur l’article L 3111-9 du Code de la Santé Publique et sur les jurisprudences du Conseil d’Etat permet d’obtenir à l’encontre de l’ONIAM l’indemnisation globale des préjudices soufferts ensuite de vaccinations obligatoires.

Le Rapporteur public a, au cours de l’audience, conclut à la reconnaissance du lien de causalité entre la vaccination et la myofasciite à macrophages et a ensuite discuté des préjudices qui doivent être indemnisés.

Maître François JEGU n’a pas manqué de rappeler l’importance du combat mené, la douleur de l’ensemble des victimes de myofasciite à macrophages et la nécessité de voir fixer les préjudices soufferts à leur réalité car les malades de myofasciite à macrophages voient leur vie brisée.

La presse locale a relayé ce combat (articles PARIS-NORMANDIE et OUEST France…).

 Article Paris Normandie.

La décision est attendue le 22 juin 2017.