Le cabinet invité à participer aux journées de travail scientifiques de l’association E3M

(de gauche à droite, Le Professeur François Jérôme Authier, le Président Didier Lambert, Maître François JEGU, Maitre Marie Leroux).

Le cabinet, par la voie d’un de ses associés François JEGU et de l’une de ses collaboratrices Marie LEROUX, a été convié à participer à la journée scientifique des pathologies neuromusculaires le 15 juin 2018 tenue à l’Hôpital la Pitié Salpétrière.

Ce fut l’occasion de prendre connaissance des avancées des recherches dans le domaine du syndrome de fatigue chronique et des pathologies connexes.

Outre les avancées significatives sur les profils neurocognitifs, il a été évoqué les éléments de valeurs diagnostiques de l’imagerie TEP de patients souffrant de syndrome de fatigue chronique.

La science progresse donc de manière significative pour diagnostiquer de manière objective les malades souffrant de myofasciite à macrophages et plus généralement du syndrome de fatigue chronique.

Le cabinet a été invité ensuite à participer au débat médical et juridique lors de l’assemblée générale de l’association E3M le 16 juin 2018.

Le cabinet a alors rappelé les différentes décisions qui ont été rendues par le Conseil d’Etat et les Cours d’Appel Administratives dans le cadre du contentieux relatif aux vaccinations obligatoires (voir les articles précédents sur le site), les actions engagées devant les CCI, enfin la volonté tenace de saisir le Juge à l’encontre des laboratoires producteurs des vaccins avec adjuvants aluminiques afin de voir les Juridictions statuer de manière objective sur les responsabilités.

Le cabinet a rappelé tout son soutien à l’action de l’association et toute sa pugnacité à entreprendre l’ensemble des procédures juridictionnelles qui permettront aux victimes de Myofasciite à Macrophages et de pathologies connexes d’être réellement indemnisées de leur entier dommage.

François JEGU,

Avocat