LE CABINET PORTE LA CAUSE DE PLUSIEURS VICTIMES DANS LE DOSSIER MEDIATOR.

Le Tribunal Correctionnel de Paris a ouvert hier, le 18 avril 2019, par une audience de procédure le dossier Médiator.

28 prévenus sont poursuivis, plus de 450 avocats constitués pour les parties civiles et encore bien plus de victimes comparaissant en personne.

L’audience doit s’ouvrir le 23 septembre 2019 pour une période de plus de 8 mois.

Le cabinet présent pour plusieurs victimes, par la voie de Maître Mylène Allo, portera avec conviction les revendications légitimes des malades du médiator.