LE CABINET PORTE LA CAUSE DES MALADES DE MFM JUSQU’A FORT DE FRANCE.

Le cabinet est investi depuis de nombreuses années dans le combat judiciaire relatif à la reconnaissance et à la prise en charge des malades de MFM.

Après de récentes décisions positives des plus hautes juridictions relatées sur le site, c’est à en Martinique devant le pôle social du Tribunal de Grande Instance de Fort de France que  Maître François Jégu a plaidé pour soutenir la cause d’une malade de MFM.

C’est par la somme des actions entreprises, par la conviction des avocats et par l’amalgame des différentes décisions juridictionnelles que les malades de MFM seront entendus,  ainsi reconnus et indemnisés.

Aujourd’hui les symptômes dont souffrent les malades de MFM sont regroupés dans une entité médicale reconnue internationalement, le SFC (syndrome de fatigue chronique).  De récentes publications (GONTIER et FAVRAT, Syndrome de fatigue Chronique, Rev. Med. Suisse. 2015 ; 11 : 2236-42) développent et explicitent précisément les troubles associés permettant aux malades d’être pris en charge et de revendiquer leur pathologie et leur symptômes de manière précise et légitime.

Le cabinet poursuivra ses actions en France et en métropole avec conviction et détermination.